Excite

Adeline Blondieau se dit menacée de mort

  • @getty Images

Lors du procès en diffamation qui l'oppose à Johnny Hallyday, Adeline Blondieau a porté des accusations graves contre le chanteur. En pleine audience, elle a lâché que Johnny Hallyday l'avait violée à l'âge de 14 ans. Depuis, selon ses dires, les fans du chanteur la menacent de mort.

L'actrice de Sous le soleil, a accordé une interview au magazine Gala de cette semaine. Elle si dit inquiète des lettres, mails et coups de téléphone qu'elle reçoit. Elle prend tout cela très au sérieux, ayant deux enfants et affirme rester cloîtrée, recroquevillée chez elle, ne sortant plus pour aller chercher sa fille à l'école.

Johnny Hallyday accusé de viol par Adeline Blondieau.

Dans son autobiographie, co-écrite avec Amanda Sthers, Johnny Hallyday révélait qu'Adeline le poursuivait toutes les nuits à qu'à 18 ans, elle lui a demandé de l'épouser. Au lieu de lui mettre une claque et de l'envoyer dans sa chambre, j'ai laissée faire et je me suis fait prendre au piège. Cette version a été démentie par Adeline Blondieau qui raconte que le chanteur venait tous les soirs lorsqu'il était saoûl, qu'il l'avait demandée en mariage devant plusieurs témoins, qu'il était infidèle, alcoolique et violent. Pour elle, Il a abusé de moi. On n'en a jamais parlé lui et moi, il s'agissait d'un secret très violent, mais qui nous liait aussi d'une certaine façon.

Si les propos tenus en salle d'audience ne pourront pas donner lieu à des poursuites, des interviews dans les magazines, même si les faits sont prescrits, pourraient obliger le chanteur, par la voix de son avocat, à prendre des mesures pour la sauvegarde de ses droits. La justice rendra son verdict, en délibéré, le 3 novembre. Elle demande 15 000 Euros de dommages et intérêts au chanteur.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017