Excite

Audrey Pulvar et Arnaud Montebourg c’est fini

L’AFP a produit une alerte hier en soirée: Audrey Pulvar annonce sa rupture avec Arnaud Montebourg. La patronne des Inrockuptibles prévient également qu'elle poursuivra tout auteur d'atteinte à sa vie privée.

La relation d’Audrey Pulvar avec le ministre du Redressement productif a été livrée au public en février 2010. À l'époque, Arnaud Montebourg n'est que député et le groupe Canal+ qui l'emploie n’écarte pas Audrey Pulvar de l'antenne d'i>Télé. Finalement, la candidature de Montebourg à l'investiture socialiste conduit ses employeurs, i>Télé puis France Inter, à l'éloigner du champ politique. Sur France 2, Rémy Pflimlin fait cesser sa collaboration à l'émission "On n'est pas couché" avec l'entrée d'Arnaud Montebourg au gouvernement.

Au cours de cette romance, la journaliste s'est toujours attachée à séparer son rôle de compagne et celui de journaliste. Elle a eu maille à partir avec le site bakchich.info, cherchant à obtenir sa condamnation. Le site avait allégué, à tort, que la journaliste avait célébré la victoire du PS aux régionales le 21 mars 2010 au siège du Parti socialiste, rue de Solferino, en compagnie d'Arnaud Montebourg.

Son arrivée à la tête des Inrockuptibles, l'été dernier, a provoqué des remous dans la rédaction. Audrey Pulvar a répondu, plus tard, que Les Inrockuptibles n'était ni «une annexe, ni une chambre d'écho, ni un organe du Parti socialiste, du gouvernement et du chef de l'État». Matthieu Pigasse, le propriétaire du journal, réputé proche de la gauche, a tenu à rappeler que le recrutement d'Audrey Pulvar n'était pas une manière de rendre service : «Je considère une personne pour ce qu'elle est, et non pour ses relations avec tel ou telle. J'ai recruté Audrey Pulvar parce qu'elle est une grande professionnelle».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017