Excite

Audrey Pulvar pensait qu'Arnaud reviendrait

La directrice du magazine Les Inrockuptibles, est revenue, dans une interview à l'hebdomadaire Le Point, sur sa rupture avec Arnaud Montebourg, et sur les raisons de son envoi d'un SMS à l'AFP. Audrey Pulvar s'explique donc.

Dans une interview à l'hebdomadaire Le Point, dans l'édition de ce jeudi, elle revient sur le SMS envoyé ce dimanche 18 novembre à l'AFP, dans lequel elle annonce sa rupture avec Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif : «J'ai préféré prendre les devants avant que les devants ne me prennent, comme on dit en Martinique».

Selon l'hebdomadaire, la journaliste et l'homme politique se seraient séparés à la mi-septembre. Audrey Pulvar aura donc attendu plusieurs semaines avant d'annoncer publiquement leur rupture : «D'abord, je pensais qu'Arnaud reviendrait. Puis la rumeur a commencé à circuler. Il fallait que cela s'arrête. Je ne pouvais pas continuer à prendre des coups en tant que "femme de" Montebourg», détaille-t-elle. Au sujet du ministre socialiste, la journaliste politique ne dit qu'une seule phrase au cours de l'interview : «Le pouvoir change les gens».

Avant l'annonce de sa séparation, Audrey Pulvar avait également accordé une interview au magazine GQ, qui paraît dans l'édition de cette semaine. Lors de cet entretien elle rappelle notamment : «A un moment, j'ai considéré qu'être la compagne d'Arnaud Montebourg m'empêchait de faire mon métier de journaliste neutre. Pas de mon fait, mais parce qu'aucun employeur ne voulait plus me faire crédit». La relation entre Audrey Pulvar et Arnaud Montebourg avait été officialisée en 2010. Lorsque ce dernier est devenu ministre, en mai dernier, la journaliste a dû renoncer à ses postes sur France Inter et France Télévision.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017