Excite

Boy George: 15 mois de prison ferme

L’affaire remonte à avril 2007. Lors d’une séance photo, George O’Dowd de son vrai nom, a enchaîné à un mur de son domicile londonien, Audun Carlsen, Norvégien, et l’a frappé. Refusant de coucher avec lui, l’escort-boy a été séquestré.

Triste méfait pour l’ancien chanteur du groupe Culture Club. Le juge David Radford, du tribunal de Snaresbrook (Est de Londres) a prononcé un verdict lourd: ce sera 15 mois de prison ferme pour violences gratuites. Jugeant l’acte "prémédité, impitoyable et dégradant pour la victime", Boy George écope de peu aux dires de certains, vu les éléments du dossier.

Menotté, objets sexuels et lanières de cuir

L’escort-boy Audun Carlsen raconte ce qui s’est passé au domicile de Boy George. À première vue, rien de désagréable ne s’annonçait. L’appartement situé dans un quartier chic de Shoreditch était prévu pour une séance photo dénudée. Mais dès son arrivée, le chanteur le menotte et l’attache à un anneau scellé au mur de sa chambre.

Il commence à le frapper en le traitant de pute. Soudain, Boy George sort des chaînes métalliques, des objets sexuels et des lanières de cuir. Audun Carlsen parvient à s’enfuir en dévissant l’anneau du mur, en sous-vêtements.

Rapidement, Boy George avoue tout à la police mais nie l’avoir frappé. Durant le procès, sa famille réagit vivement à la sentence, criant hébété que "15 mois" n’a pas de sens.

Photo: mashget, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017