Excite

Carla Bruni, sa fortune a fait des petits

  • Getty Images

Avant son mariage avec Nicolas Sarkozy, la fortune de Carla Bruni était conséquente. Depuis 2012, l'ancienne Première Dame a su faire fructifier son argent.

Carla Bruni a été un des tops models sur lesquels il fallait compter, même si elle n'a pas eu le succès des Naomi Campbell, Kate Moss et autres. Mais, elle a signé des contrats juteux et bénéficié d'une fortune familiale. Son patrimoine était donc conséquent avant son mariage avec Nicolas Sarkozy. Des deux, c'était elle la plus riche. Mais elle ne l'a jamais montré. D'ailleurs, le côté ostentatoire de Nicolas Sarkozy a pratiquement disparu lorsqu'il a épousé sa Carlita.

Les amants de Carla Bruni.

Après pratiquement 5 ans passés à l'Elysée, endroit où elle a dû mettre en suspens sa carrière de chanteuse, Carla Bruni est partout. Sur scène mais aussi dans les pages des magazines, mais en tant qu'égérie de grandes maisons. A 46 ans, la maman de Giulia et d'Aurélien a toujours la confiance de la sphère mode. L'Epress révèle, dans ses colonnes, les contrats juteux signés par l'ex Première Dame. Après ses trois premiers albums chez Naïve, Carla Bruni change de label. Elle signe chez Barclay, filiale d'Universal Music, en 2013. Ce premier contrat pour un disque, après des années de silence, lui a rapporté une avance de 1,069 million d'euros. Pour toucher cet argent, elle redevient co-gérante de sa société d'édition musicale Teorema, poste qu'elle avait abandonné en 2008. Même si les ventes de son dernier album, Little French Songs, ne sont pas au top, 75 000 unités, et que l'avance d'Universal n'a pas été rentabilisée, la petite société de Carla enregistre un bénéfice de 392 000 euros. Elle prépare un album pour 2015 et compose toujours pour Julien Clerc et Christophe Willem.

Etre égérie rapporte. En signant avec Bulgari, jusqu'en 2015, pour la joaillerie, les montres et les accessoires, Carla Bruni a eu du nez et empoché 2,15 millions d'Euros, via la société Castagneto qu'elle dirige, du nom du château familial dans le Piémont. Cette société a pour objet, l'exploitation, à titre exclusif, de l'image, de la voix, du nom et, plus généralement, des droits de la personnalité de Madame Carla Bruni [notamment] dans le domaine du mannequinat. La PME a enregistré un bénéfice de 1,098 million d'euros. Pour ne pas être taxée à hauteur de 75%, son salaire n'est pas supérieur à 1 million.

Le retour de Nicolas Sarkozy est annoncé. Cela veut-il dire que Carla Bruni devra mettre en suspens toutes ses activités ? Fière de son mari, elle est pour, en public, ce retour. Mais en privé, elle qui a, semble-t-il, tant souffert, des coups bas au sein de l'Etat l'appelle-t-elle réellement de ses voeux ?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017