Excite

César du meilleur espoir à 16 ans, Gérald Thomassin soupçonné de meurtre

La science légale fait énormément de progrès pour résoudre des enquêtes criminelles, plusieurs années après les faits.

Il y a cinq ans, une postière, enceinte de cinq mois et mère de deux enfants, avait été assassinée sauvagement à Montréal-la-Cluse. Grâce à l'ADN retrouvé sur les lieux du crime, les enquêteurs ont pu interpeller un suspect, qui n'est autre que Gérald Thomassin, césar du meilleur espoir masculin alors qu'il n'avait que 16 ans.

Tous les espoirs étaient permis pour Gérald Thomassin qui avait réussir à sortir de son passé d'enfant de la DASS. Mais l'acteur était un drogué notoire, qui n'avait jamais pu abandonner. A cela s'ajoutent des problèmes d'alcool. Il a été interpellé et mis en examen. Il est soupçonné d'avoir tué Catherine Burgod en 2008 sur son lieu de travail. La jeune femme avait été retrouvée baignant dans son sang après avoir reçu 28 coups de couteau. 2 000 € avaient été dérobés sur les lieux du crime.

Des marginaux, dont Gérald Thomassin, vivaient dans l'immeuble en face du bureau de poste. Il vivait de minimas sociaux et de ses quelques rôles dans des films d'auteur et faisait partie des suspects surveillés. Le père de la victime l'avait même trouvé en pleurs sur la tombe de sa fille. Des écoutes téléphoniques ont également permis de le confondre car il avouait le meurtre et le vol. Il avait été interpellé en début de mois avant d'être relâché sous contrôle judiciaire. Mais la cour d’appel de Lyon a décidé de l'incarcérer lorsque son ADN a été découvert sur les lieux du crime.

Gérald Thomassin est âgé de 38 ans. Il a joué dans Le petit criminel de Jacques Doillon qui lui a permis de recevoir son César en 1991. Il était à ce moment-là dans un foyer de la DASS. Jacques Doillon l'a encore fait tourner dans quelques films mais trouve que son acteur n'aime pas le travail. Il était talentueux, tourmenté mais toujours avec ses problèmes d'alcool et de drogue qu'il n'avait su résoudre. Depuis 2008, il n'avait plus tourné.

Gérald Thomassin n'a toutefois pas avoué. Il vivait à Rochefort dans un logement social. D'ailleurs le centre déclare que l'acteur était prêt à s'en sortir, qu'il acceptait toute l'aide qu'on lui apportait et que sa demande de logement avait été renouvelée. Il était assisté dans toutes ses démarches et acceptait cette intrusion dans sa vie privée.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018