Excite

Dieudonné encourt un an de prison avec sursis

L'humoriste français Dieudonné est passé ce mardi au tribunal pour "injures raciales". Le procureur aurait requis contre lui une peine d'un an de prison avec sursis.

C'est pour avoir remis sur scène le "prix de l'infréquentabilité et de l'insolence" à Robert Faurisson, historien révisionniste, lui aussi cité à comparaître pour "contestation de l'existence d'un ou plusieurs crimes contre l'humanité" au cours de son spectacle que Dieudonné M'bala M'bala est passé devant le tribunal correctionnel de Paris cette semaine.

L'affaire remonte au 26 décembre dernier et la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) avait alors porté plainte contre le comédien.

Malgré ses diverses condamnations pour des faits similaires en 2007 et en 2008 après avoir tout d'abord assimilé le peuple juif à des négriers avant de comparer la Shoah à de la "pornographie mémorielle", Dieudonné se prétend étonné de se retrouver au tribunal. Il affirme ne pas comprendre de quelle manière ce qu'il qualifie d'un "attentat humoristique" pourrait entraîner une condamnation. A sa sortie du tribunal l'humoriste français se déclare d'ailleurs "innocent". Regarder la vidéo de Dieudonné.

"Je continuerai à faire ce que je fais sur scène" a-t-il revendiqué, mettant en avant sa "liberté d'expression" destinée, clame-t-il, à promouvoir son humour et à "susciter le débat dans la société".

Par ailleurs il nie toute connaissance ou notion de révisionnisme et de ses thèses malgré son rapprochement avec le Front National qui l'a vu militer auprès de Jean-Marie Le Pen, lui aussi connu pour ses propos racistes envers les Juifs. Le leader historique du Front National serait d'ailleurs le parrain de la fille de l'humoriste.

L'affaire jugée ce mardi a été mise en délibéré et le jugement final devrait être rendu le 27 octobre.

Photo : AlexandreHervaud (FlickR)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017