Excite

Dieux du Stade, Sylvain Potard entièrement nu

  • @getty Images

Le champion Sylvain Potard est l'invité du calendrier des Dieux du Stade 2016. La photo a fait le buzz sur Twitter. Il pose entièrement nu, sans cacher ses parties intimes.

Les Dieux du Stade auraient-ils fait un virage à 180° ? Le calendrier a toujours suggéré sans rien dévoiler de notoire, sauf avec Christophe Dominici et Frédéric Deltour. Les rugbymen sont des hommes pudiques. Oui pour mettre en valeur leur musculature. Oui pour montrer leurs nombreux tatouages. Oui pour faire fantasmer leurs groupies et les femmes. Alors que la Coupe du Monde de Rugby 2015 a commencé en Angleterre, le Calendrier des Dieux du Stade 2016 frappe un grand coup avec un de ses invités, Sylvain Potard, qui est entièrement nu.

Making of des Dieux du Stade.

Les sportifs ont posé devant l'objectif de Fred Goudon. L'anatomie de Sylvain Potard est plus qu'avantageuse. Les commentaires sur Twitter le démontrent. Il est devenu la star de la journée sur les réseaux sociaux. Il assume sans soucis cette photo, On ne parle que de mon sexe à croire que la nudité est un complexe pour beaucoup de personnes. Cette photo s'est faite en commun accord avec le staff et c'est vrai que je ne voyais aucun inconvénient à montrer mon sexe dans ce calendrier. Quand je suis nu, je me sens libre et si mon attribut me faire rêver la gente masculine ou féminine ça me plait ! En revanche certains disent qu'il y a du photoshop, c'est faux, c'est bien moi sans trucage et le photographe peut vous le confirmer. Je le referai sans aucun problème si c'était à refaire !

Sylvain Potard est champion de Mixed Martial Arts, un sport méconnu et interdit en France. Cette photo lui permettra donc de faire la publicité de ce sport de combat dont les pratiquants maîtrisent et empruntent leurs techniques au judo, karaté, judo, karaté, jiu-jitsu, boxe thaï. Les combats se déroulent dans un octogone. La victoire peut être par KO, soumission ou décision de l'arbitre. Les frappes sont autorisées au sol. C'est pour cette dernière raison que le Ministre des Sports s'est penché sur le problème. La loi interdit en France, sur recommandation du Conseil de l'Europe sur les pratiques sportives dégradantes, les frappes au sol. Sylvain Potard, 32 ans, s'entraîne tous les jours et ne vit pas de son sport puisqu'il travaille pour l'Education Nationale. Ses combats ont lieu en Asie très souvent. Il s'insurge contre l'interdiction faite à son sport. Tous les coups ne sont pas permis, il y a des règles. Ce n'est pas de la bagarre, de la violence. Il y a des a priori en France. Cela m'attriste, on n'a pas une grande ouverture d'esprit et on s'enferme sur des on dit, des lobbies.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017