Excite

François Hollande, qui est-il vraiment ?

  • Getty Images

Dans les Guignols de l'Info, François Hollande apparaît soumis à Valérie Trierweiler. Celui qui a été surnommé Flamby, car mou ou indécis, pendant la campagne présidentielle, semble bien cacher son jeu. Après des débuts difficiles, le fait d'avoir été choisi comme représentant du Parti Socialiste en 2012 l'a semble-t-il libéré et a révélé un homme sûr de lui, aux discours percutants. Sa dernière conférence de presse, même s'il est au plus bas dans les sondages, le démontre encore une fois. Lorsqu'il a été obligé d'annoncer la prochaine une de Closer, François Hollande a été également froid, brut avec Valérie Trierweiler, ne faisant preuve d'aucun sentiment. Il ne voulait même pas que l'Elysée annonce l'hospitalisation de cette dernière. Après une semaine passée à la Pitié Salpêtrière, ils ont pu enfin se rencontrer, les médecins ayant donné leur accord, n'ayant échangé, auparavant que par SMS ou par téléphone.

François Hollande serait un homme froid, inhumain qui révèle peu ses sentiments mais qui ne boude pas son plaisir. Il a très peu soutenu Ségolène Royal, en 2007, lorsqu'elle s'est présentée face à Nicolas Sarkozy. Jaloux de ne pas avoir été choisi ? Le couple était déjà séparé. L'annonce de leur rupture a été faite après les élections. Les enfants ont soutenu leur maman car il semblait ne pas se soucier de la mère de ses quatre enfants. D'ailleurs Thomas Hollande avait reconnu que son père était insaisissable. Selon Cécile Amar, journaliste, Il aime cloisonner sa vie, compartimenter, garder ses secrets, il se confie rarement et ne s’épanche jamais. Même ses ministres ne connaissent pas vraiment le caractère de l'homme. Le fameux tweet de Valérie Trierweiler ne l'aurait pas affecté. D'ailleurs, en quittant la rue de Solférino, il ne s'est pas retourné, ne se préoccupant pas de ceux qui avaient travaillé pour lui. On se rappelle également la passation de pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Ce dernier n'a pas attendu que la voiture de l'ancien hôte ait franchi les grilles de l'Elysée pour rentrer dans son nouveau palais. A l'époque, cela avait été jugé comme discourtois. Au vu du caractère du Président, on peut comprendre pourquoi.

Selon ceux qui côtoient le président, ce dernier gère cette crise sentimentale avec sang-froid, calme et distance, comme s'il devait faire face à un problème politique. A l'Elysée, le Président s'est encore plus endurci et des proches soulignent qu'il est comme Raymond Barre, un esprit carré dans un corps rond, ou encore, Son physique fait qu’on le sous-estime. C’est une grosse erreur. A l’intérieur, c’est une lame en acier trempé. Malgré les unes des journaux, François Hollande continue son travail de Président, il honore tous ses rendez-vous. Et surtout, connaissant le caractère de sa compagne, il fait tout pour ne pas la braquer, pour ne pas se la mettre encore plus à dos, ne pas l'humilier. Gérer la crise aussi pour ne pas que sa côte dans les sondages tombe encore plus bas, que l'on ne s'interroge pas trop sur ses appartements, sur son service de sécurité et surtout sur son indépendance.

Julie Gayet dresse un tout autre portait de cet homme. Mais a-t-elle été séduite par le politique, ses idées, ou tout simplement l'homme dont elle serait devenue amoureuse ? Pour elle, il aurait pris sa décision. Rompre avec Valérie Trierweiler tout en assurant à cette dernière de quoi faire passer la pilule ? Il ne veut pas lui laisser d’espoir. Il semblerait que Valérie Trierweiler parte se reposer loin des paparazzi, mais son retour est, sans aucun doute, très attendu. Son personnel, en tous les cas, s'interroge sur son avenir.

S'il a dû souvent attendre en politique, se conformer aux exigences de son parti, François Hollande a décidé d'être indépendant concernant sa vie privée. Il ne s'est jamais marié avec la mère de ses quatre enfants, Ségolène Royal. Il est le premier Président de la République à avoir introduit sa concubine, Valérie Trierweiler, à l'Elysée. La romance qu'il semble entretenir avec Julie Gayet est faite de ruptures et de réconciliations depuis deux ans.François Hollande semble vouloir mener sa vie comme il l'entend, être le seul maître à bord. Et surtout, concernant cette liaison, son proche entourage souhaiterait qu'il clarifie la situation au plus tôt. Mais ce sera selon le timing qu'il a décidé. On peut également se demander si François Hollande n'a pas voulu que cette liaison soit révélée au grand jour, lui laissant ainsi la possibilité de rompre sans états d'âme et sans pathos.

Un homme aussi discret, aussi libre dans sa vie sentimentale, ne finira-t-il pas sa vie tout seul ? Selon Valérie Trierweiler, François n’a pas d’affect. Une vérité qui se vérifie, malheureusement, dans son cas.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017