Excite

La guerre des Miss!

Une décision de la cour d'appel a statué en faveur de Geneviève de Fontenay. La dame au chapeau pourra organiser son concours de beauté en parallèle de celui de Miss France.

La guerre des Miss aura bien lieu et elle promet d'être sans merci! Une décision de la cour d'appel vient de statuer en faveur de Geneviève de Fontenay. Cette dernière avait en effet fait appel de la décision rendue par le tribunal de commerce fin juin (ici). La cour d'appel a donc estimé que la clause de non-concurrence était 'illicite'. 'Elle pourra donc, en l’état de cette décision, s’intéresser à la mise en place d’un concours éventuellement concurrent de celui de Miss France.' a annoncé l'avocat de Geneviève de Fontenay dans un communiqué.

'Le jugement est formidable. Ils sont même condamnés à payer les frais de procédure. Je suis libérée, je suis tranquille. Là je repars comme en 14!' a déclaré d'un air enthousiaste la dame au chapeau. Pour autant, la clause interdisant à Geneviève de Fontenay de dénigrer Endemol est toujours maintenue. 'Cette interdiction de dénigrement est particulièrement importante pour nous.' a indiqué Sylvie Tellier, directrice de la Société Miss France. Elle ne pourra pas non plus utiliser le nom 'Miss France'.

Endemol n'a pas l'intention d'en rester là. 'Les sociétés Miss France et Endemol Developpement vont engager immédiatement une procédure au fond pour faire reconnaître définitivement la validité de cette clause et interdire à Geneviève de Fontenay et à son comité d’organiser toute élection concurrente.' a déclaré Endemol dans un communiqué.

Geneviève de Fontenay montera donc son concours de beauté parallèle en décembre prochain en compagnie d'Élodie Gossuin.

Photo: centerblog.net et jadorelesmedias.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017