Excite

Annie Girardot était ruinée

En 2003, Annie Girardot se livrait dans son autobiographie intitulée 'Partir, revenir'. Elle vantait un cinéma qui lui a tout donné. Et tout repris aussi.

L'an dernier le réalisateur et parolier Bob Decout (qui travailla avec Christophe), qui a partagé durant 13 ans la vie d'Annie Girardot, lui avait consacré un livre, à sa mémoire: 'Avec elle'. La mémoire qui lui faisait tant défaut depuis qu'elle était atteinte de la maladie d'Alzheimer. La mémoire que le cinéma français lui avait volé en l'oubliant de tous les tournages. Car Annie Girardot était ruinée en plus de subir son isolement thérapeutique. C'est son ami Alain Delon, mais aussi Line Renaud et d'autres qui lui ont payé ses séjours en clinique et ses obsèques, rappellent certaines sources. Pierre Mondy a exprimé sa rancœur dans la presse, qualifiant les larmes versées à son enterrement de 'crocodile'. Il avoue lui-même ne pas avoir été là pour l'actrice.

La fille d'Annie Girardot, Giulia Salvatori, prévenait en septembre 2010 qu'il fallait lui foutre la paix. C'était effectivement un peu tard pour se rappeler de l'actrice à l'heure où sa maladie galopait. En octobre 2008, le documentaire 'Ainsi va la vie' sortait sur les télévisions après 8 mois de tournage intime avec la star. En voici un extrait, troublant.

Image via buzzraider.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017