Excite

Les frères Bogdanoff ridiculisés!

L'hebdomadaire Marianne épingle les frères Bogdanoff en rendant public un rapport du CNRS disqualifiant leurs travaux de recherche.

Les frères Bogdanoff seraient-ils des affabulateurs ou bien des victimes d'une attaque en règle? L'hebdomadaire Marianne a livré dans son édition de samedi un portrait très peu flatteur des jumeaux scientifiques, remettant notamment en cause, preuve à l'appui, la valeur de leurs thèses de doctorat.

C'est un rapport du CNRS que s'est procuré l'hebdomadaire Marianne qui jette un sérieux doute sur la valeur scientifique réelle des travaux scientifiques des frères Igor et Grichka Bogdanoff. Les deux frères avaient en effet soutenu en 1999 et 2002, un doctorat sur 'les aspects mathématiques et physiques de l’origine de l’Univers'. Cette thèse avait provoqué à l'époque un tollé dans la communauté scientifique et les médias, contraignant le CNRS à demander un rapport détaillé au Comité national de la recherche scientifique. Ce rapport daté de 2003 n'avait jamais été rendu public jusqu'à ce jour.

Un rapport accablant

Le rapport est plutôt accablant. 'Ces thèses n’ont pas de valeur scientifique', 'La valeur de ce travail est nulle' peut-on lire. 'Rarement aura-t-on vu un travail creux habillé avec une telle sophistication','Le jury a constaté l'insuffisance des connaissances en physique de l'auteur et a disqualifié la partie physique comme étant trop spéculative. La commission trouve insolite le fait qu'à la suite de ce constat, le jury ait pu juger ce manuscrit digne d'un doctorat en mathématiques' conclut-il. Le rapport du CNRS est consultable sur le site de l'hebdomadaire Marianne.

Une 'Stasi' scientifique?

Et la polémique d'enfler dans le milieu scientifique. Comment l'université française a-t-elle pu valider des travaux de recherche manquant à ce point de rigueur scientifique? Les frères Bogdanoff affirment, quant à eux, être victime d'une vaste cabale et envisagent de porter plainte contre X. 'L’idée de savoir que le CNRS détient des rapports diffamatoires sur des travaux scientifiques est détestable. On découvre qu’il existe dans les couloirs obscurs du CNRS une sorte de 'Stasi' scientifique faite d’agents secrets destinés à abattre tel ou tel chercheur.' ripostent-ils. 'On veut nous flinguer!' s'insurgent-ils. Le livre des frères Bogdanoff, 'Le visage de Dieu', vendu à près de 200 000 exemplaires, est en tout cas un véritable succès...

Photo: nectardunet.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018