Excite

PPDA condamné à verser 33 000 euros à son ex

La justice a finalement tranché. PPDA devra verser la somme de 33 000 euros (25 000 euros de dommages et intérêts et 8000 euros de frais de justice) à Agathe Borne.

La 17e chambre civile du tribunal de grande instance de Paris a estimé que le roman 'Fragments d'une femme perdue' publié en 2009 chez Grasset, 'ne pouvait être qualifié d’œuvre fictionnelle' et portait atteinte à la vie privée et aux droits d'auteurs de son ex-compagne Agathe Borne. Il a purement et simplement prononcé l'interdiction de la 'réimpression, réédition et exploitation dérivée de l'ouvrage, notamment en format poche'.

Le tribunal a en effet jugé que 8 chapitres du roman 'Fragments d'une femme perdue' avaient bien été écrits par Agathe Borne, et non par PPDA. Petit rappel des faits, PPDA avait en effet été accusé par son ex- compagne d'avoir reproduit telles quelles plusieurs des lettres d'amour qu'elle lui avait envoyées à l'époque de leur relation. Autre point reproché au journaliste, PPDA se serait directement inspiré de certains épisodes de la la vie d'Agathe Borne. Le roman relate entre autres choses la mort d'une sœur, une hospitalisation pour une maladie tropicale, un voyage en Polynésie...

PPDA fait appel

Patrick Poivre d'Arvor a affirmé qu'il ne comptait pas en rester là. Selon lui, aucun doute possible, l’intérêt de la jeune femme n'est que purement financier. Il a annoncé sa décision de faire appel sur son blog.

Il s'agit là de la seconde affaire de plagiat pour PPDA. En janvier dernier, L'express accusait le journaliste d'avoir plagié l'écrivain Peter Griffin pour sa biographie sur Ernest Hemingway.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017