Excite

Valérie Trierweiler continue de balancer pendant sa tournée de promotion à l'étranger pour "Merci pour ce moment"

  • Getty Images

La vengance est un plat qui se mange froid. Et Valérie Trierweiler semble l'avoir bien compris. L'ex-compagne du Président de la République a commencé sa tournée promotionnelle à l'étranger de son livre choc "Merci pour ce moment".

La tournée a débuté avec des interviews pour le quotidien britannique Times et pour le journal italien Repubblica. Au total, le livre devrait être publié en douze langues.

L'ex-compagne de François Hollande dévoile même au quotidien italien que François Hollande "est venu, il y a quelques jours, me trouver. (...) Il voulait me dire qu'il ne m'en voulait pas pour le livre. Et il voulait m'assurer que Julie Gayet ne vient jamais à l'Élysée. À l'évidence, le mensonge nous a accompagnés jusqu'à la fin." Drôle de déclaration en effet de la part de François Hollande puisque le magazine People Closer a dévoilé il y a quelques jours des photos de François Hollande et Julie Gayet à l'intérieur du palais présidentiel.

Valérie Trierweiler s'énerve : "je vais te détruire, toi et ton gros porc de Sapin "

Valérie Trierweiler ne semble pas avoir oublié bien au contraire, elle explique même : "J'ai laissé mes larmes guider mon écriture", témoigne-t-elle. Lorsque l'affaire éclate, l'ex première dame veut à tout prix sauver leur relation : "À cet instant, je suis toujours amoureuse et ne peux imaginer vivre sans lui. J'ai tenté de comprendre. Puis ce fut le choc. La colère est venue plus tard". Elle assure ensuite que François Hollande a essayé de la reconquérir à de nombreuses reprises, notamment en la "bombardant de textos et d'e-mails".

La journaliste était interviewée dimanche 23 novembre sur la chaine britannique BBC One à l'occasion de l'émission "The Andrew Marr Show.

Elle explique ne pas avoir tenté de se suicider mais avoir seulement pris des somnifères à la demande de l'Elysée. Son livre n'est pas une vengeance mais un "moyen de se reconstruire". Elle a également critiqué les mauvais résultats de François Hollande en matière de baisse du chômage.

En France "merci pour ce moment" s'est vendu à 600 000 exemplaires. Le livre a reçu des critiques très dures en Grande Bretagne mais la presse continue de se passionner pour cette histoire de liaison à l'Elysée. Valérie Trierweiler continue sa tournée marathon avec l'émission "Newsnight" sur BBC Two lundi 24 novembre au soir.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017