Excite

Voici: bis repetita avec Ségolène Royal!

Une nouvelle fois, la socialiste se retrouve sur Voici. Avec son compagnon supposé, elle est en tête de gondoles de toutes les librairies, depuis samedi midi. Photos volées, une nouvelle fois…

Condamné récemment pour le même délit, le magazine people récidive. Cette fois-ci en insistant sur le côté "compagnon" et quelques pages succulentes, montrant Ségolène Royal avec un autre homme. Subjectif, accrocheur, très provocateur, les mots ne manquent pas en bas de page: "Elle refait sa vie avec André...".

Le sensationnel rapporte, les condamnations sont facilement négociables. Le coût d’une procédure coûte tellement peu, que les magazines surfent sur les potins surtout les ruptures, consolations, amourettes des politiques. Le 25 février dernier, Ségolène Royal avait assigné en référé Voici, Closer et France Dimanche.

Tous ont été condamnés: 7 000 euros pour Voici et Closer avec 1 000 euros supplémentaires pour les frais de procédure. France Dimanche a dû payer 4 000 euros plus 1 000 euros de frais. Ségolène Royal avait demandé à chacun 15 000 euros (indemnités et frais de dossier).

Plusieurs liaisons lui ont été prêtées (Bruno Gaccio, Dominique de Villepin sur les bancs de l’ENA), les magazines n’hésitent donc plus à se servir des quelques allusions que la présidente du Poitou-Charentes communique sur sa vie.

Les tribunaux en sont conscients et réduisent sensiblement les indemnités demandées: "notamment ces derniers mois, à l'occasion de la parution de deux ouvrages, ou à l'occasion d'échéances politiques, elle avait abondamment communiqué sur sa vie familiale avec ses enfants (...)".

Photo: fr.news.yahoo.com et teemix.aufeminin.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017